Papier, encre, danse et saxophone

dimanche

15h

verger

pluie: salle d'exposition

Elisabeth Bard / Lulla Chourlin / Guillaume Orti - performance improvisée

Papier, encre, danse et saxophone

"Être au coeur et pousser les frontières.
Comme si tout n’existait que d’être troublée ou traversée.
Il y a ce désir profond de me laisser transformer par l’autre, déplacer par l’autre. Me mettre en danger artistiquement et chercher un art en lien. Frottements.
La peinture, le geste de peindre est mutation constante. Si une seule touche posée fait bouger toute la toile, toute la composition, peindre est incorporer le temps, la disparition et l’apparition. Faire le pari d’une construction par la mobilité même.
Une composition picturale réinventée par l’essentialité de la présence et le bord du monde sur lequel se crée une rive tangible ou marcher comme on danse, comme on peint, avalée au fur et à mesure par la vague. Une crue.
Cette recherche décloisonnée dans laquelle chacun -danseurs, musicien, peintre - se déplace, s’influence dans ses spécificités, donne naissance à un total inédit. Nous prenons le risque d’une écriture précise prête à improviser à chaque instant.
Frottements.
À chaque rencontre, chaque création devant le public - cet Autre qui participe à la création par son consentement à être là, à accueillir - s’élabore un événement - ce qui advient - qui ouvre le champ.
Le corps fait trace, la trace prend corps." E. Bard